Home > Théorie Musicale > Le travail des tierces au piano

Le travail des tierces au piano

Le travail des doubles notes dans les intervalles allant de la tierce à l’octave (suivant la taille de la main) est indispensable afin d’obtenir une simultanéité parfaite dans les attaques. Nous allons nous concentrer, dans cet article, sur le travail des tierces.

Exercices préparatoires

Ce premier exercice doit être travaillé très lentement en faisant particulièrement attention à frapper les deux notes ensembles. Les blanches sont des notes muettes, il faut laisser les doigts sur les touches en essayant de garder le poignet immobile mais souple. Il faut marquer les demi-soupirs en levant bien les doigts entre chaque croche.

Attention les doigtés sont ceux de la main droite, on obtient les doigtés de la main gauche symétriquement (1->5, 2->4 …).

PNG

Le second exercice doit être travaillé en boucle et le plus legato possible : il n’est pas toujours possible de lier toutes les notes ensembles : il faut en lier une et faire la deuxième la plus glissée possible.

PNG

Etudes

Une première étude de Czerny pour les débutants :

PNG

Dans l’oeuvre

Voici un extrait du deuxième mouvement de la sonatine Op.79 de Beethoven « Andante espressivo » :

PNG

Et pour les plus aguerris, l’étude pour les tierces de Claude Debussy.

Bookmark-Share-Tweet

Buy it at the best price in our partner online shops

Adding a review