Home > Théorie Musicale > Etudes Op.599 de Czerny

Etudes Op.599 de Czerny


Carl Czerny né à Vienne en 1791 fut élève de Ludwig von Beethoven et professeur de Franz Liszt, il s’est distingué par ses grandes qualités pédagogiques et composa de nombreuses pièces consacrées à l’apprentissage du piano. Nous étudierons dans cet article deux études op599 pouvant servir de toutes premières pièces pour la découverte du clavier.

Pour commencer voici la notation des doigtés pour le piano :

PNG

Seules les notes Do Ré Mi Fa Sol, avec les doigtés correspondants, sont utilisées dans cette étude :


Fichier MIDI

La position de la main est fixe (auncun passage du pouce n’est nécessaire) mais le poignet doit rester souple.

L’emplacement des notes sur le clavier est le suivant :

PNG

Attention, le clavier ci-dessus ne comprend que quatres octaves, il faut donc partir du centre du clavier pour se repérer.

En étudiant la structure de cette pièce nous pouvons distinguer 4 phrases musicales de chacune 8 mesures.

Les deux premières phrases (violette et rouge) ainsi que les deux dernières (verte et bleue) sont identiques entre elles, seules les nuances changent.

Une nuance représente l’intensité sonore relative à laquelle une note ou une section musicale est jouée. Les nuances les plus courantes sont :

pp
Pianissimo
Trés doux
p
Piano
Doux
mp
Mezzo piano
Moyennement doux
mf
Mezzo forte
Moyennement fort
f
Forte
Fort
ff
Fortissimo
Trés fort

La structure de la pièce peut alors se résumer à :

A(Forte) - A(Piano) - B(Piano) - B(Forte)



L’indication Moderato nous précise la vitesse (tempo) à laquelle cette pièce doit être jouée. Elle est parfois accompagnée par une valeur metronimique correspondant au nombre de battements par minute pour une figure rythmique donnée.

Les principaux tempos avec les intervalles de valeurs metronimiques correspondants sont :

Largo
40-60 bpm
Larghetto - Lento
60-66 bpm
Adagio
66-76 bpm
Andante - Andantino
76-108 bpm
Moderato - Allegreto
108-120 bpm
Allegro - Vivace
120-168 bpm
Presto
168-200 bpm
Prestissimo
200-208 bpm

La vitesse peut varier dans la pièce : elle peut accélerer (Animato, Accelerando, Pi๠mosso), ralentir (Ritenuto) ou se libérer (point d’orgue, Rubato). Le battement régulier appelé aussi pulsation est le coeur même de la musique et lui donne vie. Il est important de garder cette image à l’esprit pour éviter de perdre cette sensation de vie en ne plaçant pas ces modifications de tempo dans une pulsation fixe (cette pulsation doit toujours être perceptible même dans les ralentis ou les accélérés).

Le rythme de cette pièce est seulement composé de blanches (2 temps = 2 battements du métronome) et de rondes (4 temps). Voir "Un peu de solfège" pour plus de détail.


La seconde pièce, basée sur le même principe, à une structure un peu plus compliquée.

Les notes utilisées dans cette seconde pièce sont différentes pour la main droite Sol La Si Do Ré :




La structure de cette pièce, en tenant compte des reprises est de la forme AA’ AA’ - BA’ BA’

Les phrases musicales A et A’ sont identiques sur les quatres premières mesures, seules les quatres dernières diffèrent legèrement. Attention aux nuances, il faut bien distinguer à l’oreille les trois niveaux sonores mp-mf-f.


Bookmark-Share-Tweet

Attached documents

Buy it at the best price in our partner online shops

Adding a review